Limitation de vitesse pour les Greens ?

Vite, plus vite, encore plus vite ou faut-il une limitation de vitesse sur les parcours ?

Faites-vous partie de la famille des conducteurs « pépères » ou cela vous arrive-t-il de pousser jusqu’à la vitesse extrême ? La plupart des fabricants d’automobiles se sont imposés comme contrainte une vitesse maximale de 250Km/heure. On peut à juste titre en débattre si cela est sensé ou non, car en fin de compte on ne dépense pas autant d’argent pour sa nouvelle voiture pour rien n’est-ce pas ? Sans doute d’autres critères tel le confort, la confiance, un coût d’entretien modéré ou une lente diminution de la valeur à neuf ont joué un rôle dans le choix de votre « châssis roulant «

Vous commencez sûrement à vous poser la question qu’est-ce que tout ceci a à voir avec un parcours de golf ? Là aussi il existe un châssis ou plus exactement un soubassement. Sous les greens des parcours de golf modernes se trouvent des couches de matériaux naturels qui ne se retrouvent en règle générale pas dans ce mélange. C’est pour cela qu’on parle de constructions artificielles. Ce soubassement est la base pour un bon green. Si maintenant on y ajoute le bon « moteur », à savoir la bonne espèce de gazon respectivement la bonne variété de graminées, le greenkeeper peut entrer dans la course et déterminer la vitesse de ses greens ;
De plus en plus fréquemment on se sert de cette « vitesse des greens », à savoir la distance qu’une balle de golf parcourt dans des conditions définies, comme critère pour qualifier la qualité des greens.
La « vitesse des greens » ou plus correctement la distance parcourue par la balle est mesurée par des appareils normés, des Stimpmeter ou Pelzmeter. Selon la distance parcourue, les greens sont classés en cinq catégories : lent, moyen-lent, moyen, moyen-rapide et rapide. Dans cette classification on distingue également si les greens ont été préparés pour un tournoi de la PGA ou un tournoi interne, c’est-à dire que de rouler vite sur une Nationale n’équivaut pas à être rapide sur le circuit du Nürburgring.
En utilisant différentes mesures d’entretien, comme le top dressing ou le passage de rouleaux, le greenkeeper a la possibilité de « booster » les greens jusqu’à un certain degré et de les rendre plus rapides, mais occasionne en même temps des frais d’atelier plus élevés. Le fait de « surbooster » les greens peut entraîner des dégâts irréparables et une perte de leur valeur intrinsèque. Par ailleurs le greenkeeper est lié par certaines contraintes et prémisses. Ce n’est pas pour rien que les golfs de Volkswagen ne peuvent pas participer à la Porsche Cup, même si elles avaient été préparées et entraînées spécialement pour cette course. Pour cette même raison, cela a peu de sens de comparer les vitesses des greens entre différents parcours. Il est vrai aussi que chez la majorité des golfeurs, le résultat d’un putt ne dépend pas de la vitesse des greens, mais de leur aptitude de s’adapter à la situation donnée. Enfin ce ne sont que les golfeurs d’exception qui sont capables de percevoir des différences de longueur parcourue de 15 cm ou moins. ; Même si la distance parcourue augmente de 30cm, la plupart des golfeurs ne s’en apercevra que si les greens avaient été « lents » auparavant.
Une limitation de vitesse des greens est sûrement exagérée, mais le fait de prendre comme seul critère de qualité la vitesse des greens n’est pas approprié non plus.
Une qualité permanente d’une vitesse moyenne sur tous les greens pendant toute l’année vous mènera mieux et plus sereinement à bon port et à de moindres coûts d’entretien comme lors d’ une conduite à vitesse constante en voiture.

Considérez les différentes vitesses de green sur les différents parcours comme un challenge et non comme un handicap !
Mesure au Stimpmeter
Que signifient des greens rapides et qu’est ce qui influence la vitesse des greens ?
C’est en 1937 qu’un certain Eddie Stimpson a inventé l’instrument nommé d’après lui, le stimpmeter, que la fédération américaine de golf (USGA) a amélioré et adopté comme instrument de mesure officiel pour mesurer la vitesse des greens. Initialement l’instrument était prévu pour révéler des qualités divergentes des greens et pour pouvoir y apporter les corrections nécessaires. Entretemps la vitesse des greens est malheureusement souvent et ceci à tort le seul critère retenu pour juger de la qualité des greens voire du parcours.
L’USGA insiste particulièrement sur le fait que les 5 critères suivant soient retenus pour la classification de la vitesse des greens :

  • Etat général du gazon (densité, variétés des graminées, « nutrition »,…
  • Budget pour l’entretien du parcours (quels moyens financiers sont disponibles ?)
  • Conditions environnementales (humidité, intensité des traitements,…)
  • Niveau de jeu des joueurs (handicap moyen des joueurs)
  • Design des greens (plats, légèrement ondulés ou fortement ondulés)

Facteurs influant les résultats de mesure :

  • Erreurs de mesures (moment de la mesure, erreurs de l’utilisateur, mauvais choix de l’endroit de la mesure, pas de répétition de la mesure,…)
  • Conditions météorologiques (pluie, rosée, vent, température, heure de la journée,…)
  • Sortes de graminées et couverture
  • Graminées sauvages, dégâts sur le gazon, feutre
  • Mesures d’entretien : - fréquence / hauteur et qualité des coupes 

Mesures d’entretien : - fréquence / hauteur et qualité des coupes 

  • type de tondeuse / accessoires (Groomer, rouleaux, brosse, etc…
  • méthodes d’arrosage (fréquence, heure, quantité…)
  • amendements (fréquence, heure, quantité, forme…)
  • aération, verticut, lames, spikes, topdressing etc (fréquence, intensité, etc.)
  • fréquence et poids / vibration d’un rouleau (« fer à repasser »)

Ce à quoi il faut faire attention
On peut partir du principe que l’augmentation de la vitesse des greens – par exemple en diminuant la hauteur de coupe ou en « sevrant » les greens – représente un stress supplémentaire pour les greens et / ou entraîne des coûts supplémentaires directs (travaux additionnels) ou indirects (périodes de régénération et de rénovation).
Il n’est pas rare qu’une vitesse des greens inappropriée à l’environnement local

×

Etat du parcours

Parcours
ouvert. Greens d'été
Driving Range
Practice ouvert. Pitching, chipping et compact 3 trous ouverts.
Restaurant
Le Restaurant est fermé du 17 décembre au 3 janvier. Pendant la saison d'hiver : Fermé le lundi - Mardi à dimanche ouvert à partir de 11h00. Fermeture selon la météo et la fréquentation.
Secrétariat
Lundi à Vendredi 9h00 -17h00. Samedi 9h00 - 16h00. Dimanche 9h00 - 14h00.

Occupation du terrain

Webcam

Webcam Golf du Rhin

Plan d'accès